Stress ou Syndrome Général d’Adaptation


Le stress survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. L’individu est capable de gérer la pression à court terme, mais il éprouve de grandes difficultés face à une exposition prolongée ou répétée à des pressions intenses.

Le stress n’est pas une maladie en soi même, mais une exposition prolongée au stress peut provoquer des problèmes psychiques, physiques et une affectation du système immunitaire qui accroît la vulnérabilité aux maladies.

Bien que le processus d’évaluation des contraintes et des ressources soit d’ordre psychologique, les symptomes du stress ne sont pas uniquement de nature psychologique. Il affecte également la santé physique, le bien-être et la productivité de la personne.

Le stress prolongé peut conduire à un épuisement physique et psychique entrainant un déséquilibre du système nerveux et dépression.

Causes du stress :
Une situation imprévisible.
Une situation nouvelle.
Une situation dont on a l'impression de manque de contrôle.
Une situation menaçante pour notre ego et déstabilisante pour la personne.

Sources: Guide de la campagne. Prévention du stress et des risques psychosociaux au travail. (EU-OSHA)
L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) contribue à faire de l’Europe un espace où le travail est plus sûr, plus sain et plus productif. Elle recherche, développe et diffuse des informations fiables et objectives concernant la sécurité et la santé, et organise des campagnes de sensibilisation au niveau paneuropéen.



Le groupe d’entraide ou groupe de parole est un groupe de personnes qui dialoguent sur des problématiques et solutions qu’elles rencontrent sur une thématique commune.
Le groupe de parole implique une relation dynamique et participative entre les membres. Cette relation entraine un bénéfice thérapeutique entre les participants.
Le groupe de parole est guidé par un psychologue.
En fonction de vos demandes et suggestions de nouveaux thèmes à traiter, nous avons la possibilité d’ouvrir des ateliers supplémentaires.

Contact.

Les ateliers proposés s'adressent aux adultes. Plusieurs ateliers vous sont proposés dans le dommaine de la genstion de l'anxiété, stress et burn-out.
Les ateliers sont un lieu d'apprentissage, d'échange, et d'expression en toute libérté et confidentialité. Ces ateliers sont déstinés aux personnes qui ont vécu ou veulen prevenir des manifestations anxieuses.
L'atelier implique une relation participative entre les membres. Cette relation dynamique entraine un bénéfice thérapeutique.
L'atelier est guidé par un psychologue et eventuallement par des professionnels de differents dommaines.
Tecniques de reaxation et cohérence cardiaque
En fonction de vos demandes et suggestions de nouveaux thèmes à traiter, nous avons la possibilité d’ouvrir des ateliers supplémentaires.

Contact.

Nous proposons des formations dans le domaine de la psychologie, notamment sur le développement des compétences de prévention et gestion des troubles d’anxiété, stress et burnout.
Les formations sont en petit groupe et s’adressent aux adultes ou jeunes adultes et les entreprises. Les formations pour les entreprises s’adaptent au besoin corporatif, sur mesure. Touts nos cursus sont dispensés par des formateurs qualifiés.
Contenu en cours de rédaction...

News Stress Burn-Out

La pression a des conséquences négatives sur la qualité du travail pour 63 % des non cadres, 58 % des cadres et 55 % des cadres supérieurs. (EU-OSHA)          Le 41% des personnes actives occupées en Suisse déclarent subir des tensions psychiques élevées au travail (OBSAN)                     Des exigences professionnelles élevées peuvent se traduire par un risque 7 fois plus élevé d’épuisement psychologique (Houtman et al.)                     Les troubles psychiques liés au travail sont beaucoup plus fréquents au sein des professions nécessitant un niveau de qualification élevé (OFS).                      Le manque de soutien des collègues peut se traduire par un risque 2 fois plus élevé de problèmes lombaires et cervicaux (Ariens et al.; Hoogendoorn et al.)                      Une absence de maîtrise sur son travail peut se traduire par un risque 2 fois plus élevé de mortalité cardio-vasculaire (Kivimäki et al.)                     Vivre avec stress pendant un période prolongée peut faire augmenter la tension artérielle avec l’âge.                       Le stress augmente la motilité intestinale et la sécrétion de fluides. De multiples études démontrent que le stress chronique est associé à l’apparition de symptômes ou à une aggravation des symptômes d’affections digestives, notamment l’inflammation de l’intestin, l’ulcère gastroduodénal, le syndrome de l’intestin irritable, le reflux gastro-œsophagien et l’ulcère gastroduodénal.           L’Organisation Internationale du Travail alerte sur une hausse généralisée des maladies mentales liées au stress sur le lieu de travail.                       Le stress intervient dans 50 à 60 pour cent des journées de travail perdues, un coût énorme en termes de détresse humaine et de perte de performance économique.                       Les enquêtes européennes révèlent que près d’un travailleur européen sur trois (28 %) est affecté par le stress lié au travail.                       Le stress psychique, les états d’anxiété et les dépressions accroissent de 70% le risque de maladies cardiovasculaires.                       L’étude Interheart, indique que les problèmes émotionnels, (dépression et stress psychique, et contraintes ou frustrations permanentes) se situent au troisième rang de des causes de l’infarctus du myocarde dans le monde, derrière le tabagisme et les troubles métaboliques.                       Selon une étude de l’Observatoire suisse de la santé, la fréquence des troubles psychiques en Suisse est nettement supérieure à la moyenne internationale.                      Selon une étude de l’Observatoire suisse de la santé, environ la moitié de la population suisse souffrent au moins une fois dans leur vie de troubles mentaux. Les troubles affectifs et anxieux sont parmi les plus fréquents.                       Les statistiques de l’assurance-invalidité (AI) informent de la dégradation générale de l’état de santé psychique de la population suisse en âge de travailler. Au cours de ces 18 dernières années, les rentes (AI) accordées en raison de syndromes psychiques se sont multipliées par le facteur 3,6.                       D’après l’Agence Européenne pour la Santé et la Sécurité au Travail un cas sur deux d’absentéisme est causé par le stress chronique. Environ la moitié des coûts du stress pour les entreprises seraient attribuables au présentéisme (être physiquement présent au travail sans avoir la productivité attendue. L’employé est présent au travail, mais absent d’esprit, en raison des difficultés psychiques, personnelles ou professionnelles).                      Les situations prolongées de stress lié au travail sont un important déterminant des dépressions. La dépression est aujourd’hui la quatrième cause de la charge mondiale de morbidité.